POURQUOI L’EXCÈS DE VIANDE ROUGE EST-IL NÉFASTE ?

La viande, rouge en particulier, contient énormément de protéines. Sa consommation quotidienne, voire même tous les deux jours, sera considérée d’excessive. En effet, sur un plan métabolique, la dégradation des protéines éliminée principalement par les reins, engendrera de l’acide urique (composé chimiquement de grosses molécules) qui sera difficilement assimilé et dégradé par ses derniers. Ainsi  s’il existe un excès de consommation de viande, il y aura un excès d’acide urique d’où une augmentation du ph du corps. Ce dépôt d’acide urique non filtré par le foie et les reins se déposera au niveau de nos tissus (fascias, muscles, tendons), d’où des phénomènes tel que des tendinites ou des poussées rhumatismales pouvant apparaître. La « goutte » est vraiment le parfait exemple d’une consommation de viandes rouges en surabondance, s’accompagnant d’une faible ration de légumes et un manque d’hydratation notable.

Le lieu de la digestion des protéines animales est le côlon descendant (côlon gauche). C’est pour cette raison également qu’en cas d’excès de consommation de viande, une surcharge de matières au niveau du côlon sera potentiellement présente et la personne pourra décrire ainsi des symptômes de constipation, voir aussi des douleurs lombo-sacrées dites « projetées » via la correspondance avec le côlon G en avant.

Le tabac, l’alcool, le stress sont des facteurs exponentiels augmentant considérablement l’acidité du corps alors il inutile de rajouter celle de l’alimentation.