FEMME ENCEINTE

La grossesse est une période où le corps de la femme enceinte subit de nombreux changements physiques et demande ainsi de grandes adaptions à la colonne vertébrale, d’où la possibilité de voir apparaître différentes douleurs et perturbations.

L’ostéopathie peut donc aider à soulager ces troubles qui peuvent être d’ordre :

  • fonctionnels, mécaniques (douleurs lombaires en barre, gêne à la respiration, la récurrente douleur  de « sciatique »)  Tous ces phénomènes surviennent souvent par le poids du bébé qui se développe tout au long de la grossesse. On recherchera également  les différentes dysfonctions existantes chez la mère qui pourront accentuer ou être à l’origine de ces phénomènes.
  • digestifs (nausées, gastrites, constipation…) par l’augmentation de l’utérus qui va prendre le pas sur les organes digestifs.
  • gynécologiques (incontinence urinaire, constipation, pesanteur,…), conséquences dues toujours à l’augmentation de l’utérus qui va venir appuyer sur les organes du « petit bassin » (rectum, vessie, etc).

Ainsi le champ d’action du thérapeute en ostéopathie est assez large.

Ce qui intéressant c’est que l’ostéopathie peut jouer également un rôle important dans la préparation à l’accouchement.

En effet il est dans l’intérêt de la mère d’avoir le bassin bien « libre » (absence de tensions) lors de l’accouchement. Pour se faire le sacrum aura besoin d’avoir une bonne aisance et une bonne mobilité, car il est la clef du mouvement nutation- contre-nutation (ou flexion-extension) lors de l’engagement et l’expulsion du bébé.