PARCOURS

Après mon baccalauréat, j’ai entrepris des études d’ostéopathie qui ont duré 5 années au sein de l’école d’ostéopathie Atman de Sophia Antipolis.

Après l’obtention de mon diplôme en Juillet 2011, je n’ai pas voulu m’installer immédiatement. J’étais partagé entre l’idée de découvrir de nouveaux horizons, une nouvelle culture et de développer mon expérience professionnelle.

C ‘est ainsi que je suis parti dans le nord de l’Inde en Septembre 2011, dans la région du Cachemire, accompagné d’un de mes professeurs d’ostéopathie dans le cadre d’un voyage humanitaire. Durant un mois, c’est entre vallées rocheuses et immenses étendues que nous avons parcouru le Ladakh, et, dans le même temps, pu soigner par l’ostéopathie des autochtones, des enfants pour la plupart. Ce fut une magnifique expérience enrichissante, autant du point humain, que professionnelle.

Cette première rencontre avec l’Inde n’a fait que renforcer les liens qui s’étaient créés quelques années auparavant. En effet durant ma 3ème année d’ostéopathie, lors d’un séminaire sur le « système digestif », j’ai eu la chance de rencontrer Ajit Sarkhar (éducateur de santé, professeur de yoga et masseur ayurvédique) un des intervenants, qui nous a apporté sa vision indienne sur le sujet, tout en nous narrant certains concepts hygiénistes de la médecine traditionnelle indienne dite ayurvédique. C’est réellement à partir de ce moment que mon intérêt pour ce pays débuta, et l’envie d’en découvrir plus, resta dans un coin de ma tête.

Ainsi, à mon retour du voyage humanitaire en Octobre 2011, j’ai pris contact avec cette personne afin de savoir s’il m’était possible d’étudier le système médical traditionnel indien, l’Ayurvéda, mais en Inde et de manière ancestrale, de maître à élève. Il me communiqua les coordonnées du Docteur Satish Kumar, docteur ayurvédique. Par la suite j’ai donc appelé le Docteur Kumar. Les échanges furent brefs mais directs. Je lui demandai s’il pouvait m’enseigner les principes et les fondements de l’Ayurvéda. Il me répondu par l’affirmative. Les dés étaient jetés, ma décision était prise …. je repartais en Inde. Le temps de refaire mon VISA et acheter un nouveau billet d’avion, j’étais une nouvelle fois sur le sol indien en avril 2012 mais dans le sud cette fois-ci, dans la région du Kérala, à Trivandrum, la ville où se trouvait le Docteur Kumar. C’est ainsi que ce retour fût le point de départ d’une nouvelle et prometteuse expérience qui allait commencer pour moi et dont je ne doutais pas qu’elle serait aussi riche pour mon apprentissage professionnel.

Durant six mois, j’ai étudié, à la fois, la partie théorique, c’est-à-dire les principaux concepts et fondements de ce système complexe et immense de la médecine ayurvédique mais également la partie pratique avec l’apprentissage des différentes techniques de massage.

Tout ce séjour fut évidemment d’un enrichissement professionnel incroyable mais également un merveilleux voyage humain et intérieur lorsque je découvrais chaque jour dans la ville et au sein de la famille Kumar, toutes ces couleurs, toutes ces odeurs, toutes ces traditions au sein même d’un unique pays.

Je peux dire à présent que c’était une aubaine et un privilège d’avoir rencontré et côtoyé, au quotidien, le Docteur Satish Kumar, avec lequel nous avons créé une réelle et sincère relation de Maître à élève.

C’est donc après une demie année passée sur la terre de Gandhi avec un bagage professionnel et expérimental bien chargé qu’il était temps pour moi de le mettre en pratique les nouvelles techniques fraîchement apprises, sur mes futurs patients en France.

C’est en décembre 2012 que je me suis installé dans le cabinet pluridisciplinaire de la « Grande Ourse » à Antibes et développé mon savoir-faire ostéopathique en n’y ajoutant l’emprunte indienne qui m’avait été transmise.

A mon retour en France, j’ai aussi eu une expérience sportive, dans le club de football de l’As Fontonne, durant l’année 2012-2013. Ceci m’a permis de connaître un autre type de patientèle avec ces douleurs post-traumatiques précises ainsi que de nombreuses tendinites bien spécifiques liées à ce sport.

Depuis, j’ai réalisé quelques formations pour parfaire mon apprentissage professionnel, dans le but d’être le plus complet et efficace possible dans ma pratique, et de traiter le patient dans « sa globalité », c’est-à-dire avoir une approche sur le plan physique, psychique et nutritionnel.

Pour ce faire j’ai effectué dans l’ordre chronologique :

  • Formation de décodage Psycho-bio-généalogique en 2014-2015
  • Formation en Physio-Nutriton et Phythothérapie 2015-2016
  • Formation en Aromathérapie 2015-2016
  • Formation d’Iridologie 2015-2016